Choc Culturel : Témoignage de Michael "Un nouveau challenge pour moi" - Français Londres Français Royaume-Uni | Français Londres Français Royaume-Uni

Choc Culturel : Témoignage de Michael “Un nouveau challenge pour moi”

February 25, 2015

Michael a quitté son poste de responsable commercial dans le domaine des travaux d’économie d’énergie pour tenter sa chance à Londres.

image005

Sa motivation?

A 25 ans il avait limpression de ne plus avancer. « J’avais besoin d’un nouveau challenge, ne parlant pas anglais, je me suis dit que cela pouvait être bon pour la suite de ma carrière ».

Départ pour Londres! Etait ce difficile de partir?

Ca na pas été difficile car c’est une décision que j’ai prise très rapidement. Cela faisait déjà quelques années que Michael voulait voyager et plus particulièrement venir à Londres. Ca décision a été prise en 3 jours.

C’est toujours difficile de s’éloigner de sa famille, de ses amis mais l’avantage de Londres c’est que je suis à une heure en avion de mes proches et que si il venait à se passer quelques choses, je serais très vite sur place.

Comment as-tu vécu tes premiers jours/premières semaines ?

A mon arrivée tout est allé très vite, il a fallu que je cherche un logement et un travail. Ce que je retiens de mes premières semaines c’est la rapidité des journées. Et puis au détour de certains quartiers, je prenais des photos et je les envoyais fièrement à ma famille pour leur montrer que tout allait bien et que j’y étais !

En effectuant vos recherches vous apprenez rapidement que la vie à Londres est très cher et de suite vous vous mettez à la recherche de bons plans, et c’est comme ça que je me suis fondu dans la vie londonienne rapidement.

As tu eu le mal du pays ? Si oui, comment y as tu fais face ? si non, explique pourquoi ?

Non la France ne me manque pas, seul mes proches et mes amis me manquent mais grâce à Facebook, face time, Viber, WhatsApp,… j’arrive à garder contact régulièrement avec eux.

Les seules choses qui me manquent de la France, seraient les plages, le soleil et les repas en terrasse. Londres me fait vite oublier se manque tellement il y a de choses à faire.

Est ce difficile de sadapter à la langue, culture, idéologie? Comment as tu fais pour tadapter?

La première chose qui m’a frappé en arrivant à Londres c’est la générosité des anglais!!Evidemment, à partir de ce moment là, je me suis vite senti bien. Je suis me suis fondu dans des bars avec des anglais pour échanger, disons pour me familiariser avec la langue. Je m’adapte à la culture, aux idées tout en gardant mon point de vue, et tout en restant le français que je suis depuis 25 ans. Certaines habitudes, notamment alimentaires ne peuvent pas changer! Je pense que la meilleure façon de s’adapter c’est de visiter, en allant au coeur de Londres, c’est comme cela que je m’y prends jour après jour. »

Es-tu en contact avec des Français à Londres ? Comment as-tu fais pour créer des liens (Français et locaux) à Londres ?

Faut savoir que la population Française à Londres est immense, très souvent dans les rues vous entendez parler français, donc difficile de ne pas être en contact et ensuite il y a les réseaux sociaux, les réseaux d’entraide. Etant de nature curieuse, je suis toujours à l’écoute pour savoir comment les autres français comme moi qui ont tentés l’expérience londonienne s’y sont pris. Ensuite ne serait ce que quand vous sortez à Londres, via les réseaux sociaux et grâce aux promoteurs français qui vivent à Londres et qui rassemblent aussi les français entre eux pour les soirées, et pour terminer je dirais le travail. Moi le premier dans mon travail je côtoies beaucoup de français ! Et c’est finalement comme ça que tu rencontres et que tu gardes des liens avec des français et quelque part par là c’est aussi une forme de repère.

Comment as tu vécu la distance avec ta famille ?

Le plus difficile c’est pour les évènements familiaux (fêtes de noël, anniversaires..), mais comme je disais grâce à la technologie et notamment Skype, face time, j’arrive à garder des liens quotidiens avec eux et à les voir surtout !

Quels seraient tes conseils pour faire face au choc culturel ?

Je dirais qu’il ne faut pas forcer les choses, il faut se sentir bien, vivre les choses comme elles viennent et si on se s’en pas bien, alors ne pas forcer et tenter sa chance dans un autre pays !

Quel moment a-t-il été le plus difficile suite à ton expatriation ? Et quel le meilleur moment ?

Je dirais que de vivre les périodes de noël seul à Londres a été le plus difficile. Le meilleur moment était lorsque je me suis retrouvé bêtement à Piccadilly un soir lors de mes premiers jours, la satisfaction d’y être et de se dire maintenant il ne faut pas repartir !

Moralité?

La meilleure façon de réussir à Londres c’est d’être motivé et de ne compter que sur soi-même, de déposer des CV et de chercher un logement soi-même. Londres demande une certaine autonomie et c’est sur ça qu’il faut s’appuyer pour réussir à Londres !

Marie.

Tags: , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *