Comment gérer « la déprime de l’expatrié » ? | Français Londres Français Royaume-Uni

Comment gérer « la déprime de l’expatrié » ?

February 13, 2017

Oui, c’est un fait, on en parle peu, et si on en parle, c’est surtout entre amis « expatriés », mais quand nous venons à changer de pays, il nous arrive de ressentir un sentiment, de nostalgie et de manque, peu agréable, qui peut nous tomber dessus à tout moment, mais ne vous inquiétez pas, il y a plusieurs solutions pour s’en passer 😉

textimages.us

textimages.us

 

C’est un sujet que j’ai décidé de partager avec vous, car déjà je trouve qu’on en parle peu, mais surtout, c’est un sentiment qui n’est pas assez mis en avant quand on aborde l’expatriation, mais qui malheureusement, arrive plus souvent qu’on ne le pense. J’ai décidé de l’appeler « la déprime de l’expatrié ». Vous savez, c’est cette petite boule à la gorge et au ventre quand vous quittez votre pays natal pour votre nouvelle terre d’accueil. Pour ma part, c’est quand je quitte Paris pour Londres. Ce moment où je suis dans l’Eurostar, je regarde le paysage défiler, et je me dis : « Qu’est ce qu’ils vont me manquer… ». ILS, ce sont mes amis, ma famille, mes habitudes, mon ancienne vie… Même si je sais que j’ai énormément de chance de vivre à Londres et que j’adore ma nouvelle vie. Ce sentiment si désagréable me surprend souvent quand je reviens à Londres après un passage sur Paris. Mais la bonne nouvelle, c’est que si ça vous arrive, ça ne dure généralement pas très longtemps, et ensuite, c’est que du bonheur !

Et oui, en parlant avec des amis qui venaient d’arriver à Londres, j’ai compris que j’étais loin d’être la seule et qu’il était important de se soutenir. Ce genre de discussion, je dois bien l’avoir au moins une fois par semaine et presque carrément à chaque fois que je vois mes amis, expatriés, eux aussi, et vous savez quoi, ça fait du bien : on ne résout pas forcément tous nos problèmes mais au moins, ça défoule ! Voici les conseils que j’ai décidé de partager avec vous, que j’aurais aimé que l’on me donne à mon arrivée, mais qui aujourd’hui, sont la force de mon expérience d’expatriée.

www.lovethispic.com

www.lovethispic.com

 

– Tout d’abord, le plus important est d’en parler autour de vous et de ne pas rester seul(e) :
C’est à dire, par exemple, si vous êtes dans l’Eurostar, n’hésitez pas à harceler de message votre meilleur(e) ami(e), une petite conversation SMS avec vos proches ne peut vous faire que du bien. De même, appelez votre famille pour leur dire que vous êtes bien arrivé(e). Pareil, ce genre de conversation vous mettra du baume au coeur. Et si vous le pouvez, sortez, allez voir des amis, faites des courses ou une expo, même si vous n’avez pas la motivation ou que vous êtes fatigué(e)s, croyez moi, être actif(ve) vous aidera, même pour une heure, à vous remettre dans le bain de la vie Londonienne en un rien de temps !

– Une fois chez vous, recréez une ambiance familière :
Que vous ayez juste une chambre ou votre propre appartement, recréez des odeurs familières : une bougie, un encens, une brume d’oreiller, un parfum. Sentir une odeur que vous connaissez vous mettra en confiance dans cet endroit, que finalement, vous ne connaissez pas encore très bien. Appropriez vous l’espace, mettez y vos affaires, vos objets, vos photos, selon vos anciennes habitudes. Cela vous fera sentir chez vous. Refaites vous votre série préférée, cela vous fera aussi oublier un peu votre nouveau quotidien l’instant de quelques heures… ! Et puis, pourquoi pas, autour de quelques gourmandises françaises que vous avez bien pris soin de ramener avec vous 😉

– Et surtout ne restez pas dans le noir :
Mettez de la lumière partout où vous pouvez, ouvrez vos rideaux, on en a plus besoin qu’on le pense, et cela fait un bien fou au moral.

www.signageeternity.com

www.signageeternity.com

 

– Et si vous n’avez pas envie de sortir tout de suite, connectez-vous et partagez votre ressenti avec des français expatriés, comme vous :
Etre expatrié, c’est pas forcément une situation que tout le monde peut comprendre. Vos amis, restés dans votre pays, qui voient votre expérience d’un autre point de vue, peuvent parfois ne pas comprendre pourquoi vous vous sentez mal alors que vous avez une chance unique.
Dans ce cas là, même si cela ne vous aidera pas à apprendre la langue de votre nouveau pays, certes, la solution est de rencontrer d’autres français expatriés comme vous ! Cela vous permettra de parler et de partager votre expérience, et qui ne pourra pas plus vous comprendre qu’une personne qui vit la même situation ? Et puis, au fond, on est un peu tous dans la même « galère », car oui les débuts peuvent parfois être difficiles.
Pour cela, il existe des groupes Facebook que je vous recommande vivement, sorte de grande communauté solidaire, ces groupes vous aideront dans votre vie quotidienne à Londres et surtout, vous permettront de rencontrer du monde : LE CERCLE DES FRANCAIS A LONDRES, Le Cercle Des Français à Londres : Jobs et Logements…, Les Français de Londres!, Les Francais A Londres, Les filles à Londres, Le Cercle Des Filles De Londres.

Trouvez-vous de nouvelles habitudes :
Faites le même trajet tous les jours à pied jusqu’à que vous n’ayez plus besoin de Google Map, prenez le même bus ou le même métro jusqu’à que vous n’ayez plus à regarder le nom des arrêts pour descendre, allez faire vos courses au même endroit jusqu’à que vous n’ayez plus à relire 5 fois l’étiquette pour savoir ce que vous achetez. Même si le train-train quotidien peut parfois être ennuyant, cela vous mettra en confiance et à l’aise dans votre nouvelle vie et surtout, cela vous intègrera.

sayingimages.com

sayingimages.com

 

– Mais aussi, apprenez à connaître votre nouvelle ville :
Parcourez les sites internet, les blogs (je vous conseille d’ailleurs un très bon blog pour les nouveaux Londoniens… FrancaisUK ;)), inscrivez vous aux pages Facebook de la presse, lisez les journaux, renseignez vous sur les différentes sorties, apprenez l’histoire de votre ville et de votre nouveau pays, allez aux musées, perdez vous dans les rues pour découvrir votre quartier, lisez les bouquins touristiques (et oui, même si vous y habitez, vous avez encore pleins de choses à découvrir…), entrez dans les magasins que vous ne connaissez pas, renseignez vous sur le mode de vie des gens, essayez de faire comme eux, découvrez de nouvelles cuisines… ! Bref, adaptez vous et devenez incollable sur votre nouvelle ville !

Mais surtout, n’oubliez pas que ce sentiment est passager, et que si vous essayez de l’oublier, de vous ouvrir au monde, à votre nouvelle ville, il passera rapidement.
Soyez forts et fières de vous, car partir dans un nouveau pays est certes plaisant mais aussi très courageux. Il y a des moments heureux ainsi que d’autres, parfois, difficiles, mais n’oubliez jamais que c’est grâce à ces moments là que vous vous construisez et que vous devenez plus fort chaque jour, et ça, c’est une chance inouïe, car je pense vraiment que la vraie richesse, n’est pas d’avoir son compte en banque bien rempli (oui, de toute façon, à Londres, c’est compliqué !) mais de voyager : on apprend tellement !

Alors surtout ne baissez pas les bras, car vous êtes loin d’être seul.

www.thequotepedia.com

www.thequotepedia.com

 

Bon courage… Et keep smiling ! 🙂

Article original écrit par Lilou.

 

 

 

 

 

 

Tags: , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *