David Bowie, 5 endroits qui ont marqué sa vie - Français Londres | Français Londres Français Royaume-Uni

David Bowie, 5 endroits qui ont marqué sa vie

January 15, 2016

Davis Bowie fresqueDavid Bowie nous a quittés. Vous qui êtes à Londres en ce moment vous n’avez pas pu échapper à la triste nouvelle du décès de l’homme aux mille visages, quelques jours après avoir fêté ses 69 ans mais aussi après la sortie de son 25ème album. Revenons sur ses pas à 5 endroits qui ont marqué sa vie et sa carrière.

 

  • Brixton, commençons par le commencement

Dans le sud de Londres, c’est le quartier où David Bowie est né et a grandi, on peut aujourd’hui y voir une fresque des plus colorées. Depuis lundi 11 janvier au matin, les fans se suivent mais ne se ressemblent pas. De nombreuses bougies et fleurs y sont déposées.

 

  • Se promener dans les rues de Soho

C’est dans ce quartier, cœur du « Swinging London », que l’artiste s’est s’exprimé et épanoui dans son art au courant des années 60’-70’.

Carnaby Street a depuis perdu de son authenticité avec les grandes enseignes qui s’y sont installées et ont remplacé les boutiques de mode indépendantes de l’époque. Bowie, inconnu à l’époque, trouvait dans les poubelles des vêtements Mod à peine abîmés que les boutiques jetaient.

Denmark Street compte nombre de magasins de musique et au n°9 on peut aujourd’hui voir une plaque commémorative où David Jones alias Bowie chercha la célébrité. C’est ici, au “Gioconda Café”, où l’artiste, se rendait pour parler musique bien sûr. Le lieu est depuis devenu un restaurant bien plus huppé qu’à l’époque.

 

  • La rue au lampadaire de Ziggy Stardust a bien changé

Stardust album

Non loin de Regent Street, connue pour le shopping, vous pourrez vous rendre à Heddon Street, le numéro 23 est là où a été prise la photo de la pochette de Ziggy Stardust pas très loin de Picadilly Circus non plus. Depuis, la photo de la pochette, la rue a visiblement changé suiteà l’évolution de Regent Street. Les briques rouges ne sont…pas rouges. On peut reproduire l’image avec la plaque commémorative qui y a été placée !

 

  • Se mettre dans l’ambiance de l’époque

Les lieux évoqués ont bien changé depuis l’époque où Bowie vivait à Londres mais d’autres ont gardé et parfois cherché à retrouver l’originalité musicale des années 70’ qu’aurait pu connaître l’homme aux 1000 visages. C’est le cas du 12 Bar Club.

  • Un tour rock ‘n’ roll

Si vous aimez le rock et préférez faire un tour plus général, certains organismes ou guides spécialisés proposent ce type de tour dans Londres !

 

Bonus :

  • Davis Bowie en France :

Le château d’Hérouville, au nord-ouest de Paris, a accueilli des incontournables du rock des années 70. Bowie y a enregistré Pin Ups et en 1976 à la fois The Idiot d’Iggy Pop et son album Low.

 

  • Si vous avez envie de passer un week-end aux Pays-Bas :

Le musée de Groningue, au Nord des Pays-Bas, présente l’exposition “David Bowie is” jusqu’au 13 mars prochain.

Tags: ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *