Eric Cantona : 20 ans déjà ! - Français Londres Français Royaume-Uni | Français Londres Français Royaume-Uni

Eric Cantona : 20 ans déjà !

January 30, 2015

Il y a 20 ans, le 25 janvier 1995 vers 21h15 heure Anglaise dans la banlieue de Londres et plus précisément à Selhurst Park, le stade de Crystal Palace, Eric Cantona est rentré dans les mémoires de tous les Anglais mais également de tous les fans de football. En effet en ce soir d’hiver des années 90, Cantona l’attaquant de Manchester United perd son sang froid et alors qu’il longe les tribunes pour se rendre dans les vestiaires du stade, il se jette sur un supporter de Crystal Palace, lui assenant un coup de pied dans le thorax à la manière d’un moine Shaolin, avant de revenir à la charge en le touchant avec un coup de poing millimétré.

Mais que s’est il passé pour que le King en arrive là ?

L’histoire nous apprendra par la suite que le supporter incriminé n’est autre que Matthew Simmons est un repris de justice proche de l’extrême droite anglaise et ancien “hooligan”. Au passage de Cantona devant sa tribune, alors qu’il est assis à environ 30 mètres des limites du terrain, il se rue vers les bordures afin de dire à Cantona : « enculé de batard de Français ».

Norman Davies, l’intendant de Manchester, comprend de suite le risque en voyant que Cantona a entendu les propos et qu’il commence à se rapprocher de la tribune, il tente le tout pour le tout en essayant de retenir Cantona par le col, mais il est déjà trop tard, Le king se lance en furie dans un coup de pied aérien en direction du supporter anglais, il trébuche alors au dessus de la balustrade et le supporter essaie de reculer visiblement effrayé, avant que Cantona ne lui assène un second coup, du poing cette fois, qui va définitivement clore ce moment de folie.

Juste après, les goal de Manchester : Peter Schmeichel se rend vers Cantona, en lui disant la phrase suivante : « T’es fou ou quoi ? » avant de l’aider à quitter la pelouse sous les insultes et les sachets de thés bouillants transformés en projectile. Le procès qui suivra l’affaire condamnera Cantona à 50800£ d’amende et à 40 heures de travaux d’intérêts généraux (il échappera tout de même à 15 jours de prison ferme) et l’interdira de toute compétition jusqu’à la fin de la saison.

Cantona déclarera en 2011 à propos des évènements :

« J’ai donné ce coup de pied parce que ce genre de personnes ne doit pas être présent à un match… C’était comme un rêve de pouvoir frapper ce type. Je l’ai fait pour les fans, et ils étaient heureux. Ils en parlent encore, car ils l’ont peut-être ressenti. Peut-être ont-ils ressenti quelque chose de spécial physiquement. Peut-être est-ce une sensation différente. (…) Ce sentiment, voir un joueur sauter et frapper un hooligan, ce n’est pas le genre de choses que vous voyez tous les jours. C’était toutefois une erreur. Mais c’est la vie. C’était moi. »

W.

Tags: , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *