Harrods : Les Galeries Lafayette à l’anglaise ! - Français Londres Français Royaume-Uni | Français Londres Français Royaume-Uni

Harrods : Les Galeries Lafayette à l’anglaise !

February 6, 2015

Quelques jours après la fin des soldes, nous avons décidé de vous parler du magasin le plus célèbre du Royaume-Uni : Harrods. Situé tout proche de la station de métro de Knightsbridge, la fameuse enseigne anglaise continue chaque jour d’attirer près de 40.000 visiteurs par jour et surtout plus de 200.000 la première semaine des soldes de Noël. Mais plus qu’un magasin, Harrods est une institution qui fascine depuis sa création en 1849.

Longtemps fournisseur officiel de la famille royale britannique. Mais Harrods revient de loin, de très loin même. En effet dans les années 70, le magasin avait perdu tout son prestige. Il aura fallu un miracle réalisé après le rachat de la firme par Mohamed Al Fayed, qui a injecté près de 557 millions d’euros pour rénover l’ensemble de lieu. Ce même Mr Al Fayed, père de Dodi, qui avait eu une relation avec la princesse Diana, et qui est décédé le même soir que Diana dans l’accident du pont de l’Alma, il n’a d’ailleurs jamais oublié cet événement et comme il le dit au Figaro en 2007 :

« Mohammed al-Fayed ne s'est jamais remis de la mort de son fils aîné dans un accident de voiture à Paris, le 31 août 1999. Il reste convaincu qu'il s'agissait d'un attentat commandé par la famille royale, même si toutes les enquêtes ont conclu à un accident. Au sous-sol du magasin, on retrouve Diana et Dodi. Une statue grandeur nature du couple en train de danser et sur le point de lâcher une mouette dans les airs a été installée récemment. Sur le socle de marbre noir, une inscription : «Victimes innocentes.» Sur une table, un livre de condoléances reçoit chaque jour les hommages de centaines de visiteurs. C'est que Diana, autre symbole de Londres et de l'Angleterre, fait aussi partie du spectacle chez Harrods. »

Harrods est également très célèbre pour toutes les anecdotes qu’il a engendré. Sachez par exemple qu’à son apogée cinématographique, Alfred Hitchcock se faisait livré des harengs de chez Harrods directement chez lui à Hollywood.

Aussi, une amie qui y travaille actuellement m’a confié quelques histoires assez originales. Une fois, un homme a offert un hélicoptère à sa femme et Harrods l’a fait emballé dans un paquet cadeau, aussi une autre fois ils ont disposés un serpent autour d’une boîte à chaussures très coûteuse. On imagine amplement la réaction des personnes intéressées par les chaussures.

Enfin, pour expliquer l’évolution de la marque, on peut parler de leur nouveau service lancé en 2005 : Le « Service By Appointment (sur rendez-vous) » qui est destiné à une clientèle triée sur le volet et fortunée. Michael Mann résume :

«Quoi que vous souhaitiez, nous ferons en sorte de vous le trouver où que ce soit dans le monde… À condition que 
ce soit légal…».

W.

Mot clefs

  • harrods
  • harrods londres

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *